Related Articles

5 Comments
  1. 1

    tardif

    Le problème n’est pas que le mouvement végan soit utopiste, c’est surtout qu’il est totalement contre nature ! C’est une invention culturelle d’humains (le plus souvent urbains) qui se placent de manière totalement artificielle en marge complète de la nature.

    Cette volonté de non cruauté et de non exploitation envers les animaux est tout simplement un non sens biologique et écologique ! Le lion doit cesser d’être cruel avec la gazelle et la fourmi soit cesser d’exploiter les pucerons ? Le véganisme est surtout une dérive sectaire et extrémiste.

  2. 2

    odea

    Qu’est-ce qui est naturel, qu’est-ce qui ne l’est pas ? vaste débat : http://tahin-party.org/finir-idee-nature.html
    Quoiqu’il en soit, si vous attachez un minimum d’importance à ce qui est naturel, alors vous ne devriez justement pas participer à l’exploitation animale. Toute exploitation animale fonctionne sur l’insémination artificielle, qui comme son nom l’indique est loin d’être « naturelle ». Le fait de mettre des barbelés à des animaux est aussi contre leur « nature » de soif de liberté. Le fait de boire le lait d’une espère qui n’est pas la notre n’est pas « naturel », le simple fait de boire du lait après notre sevrage n’est pas « naturel » en soit. Il n’y a rien de « non-naturel » que de se passer de l’exploitation animale, car contrairement au lion, l’homme est omnivore (il peut donc facilement se passe des produits animaux) et a un minimum de réflexion morale et éthique. Il n’est pas nécessaire de se nourrir d’animaux pour vivre heureux et en bonne santé. Il est même prouvé que c’est plus bénéfique pour la santé que de s’en passer !
    Drôle d’idée que celle de la « nature »…

  3. 3

    Monrdhil

    Dans cette « utopie », contre nature comme le souligne Tardif, il est impossible de vivre, car ne pas consommer de produits d’issus d’animaux ou testés sur eux, revient à refuser tout produit qui aurait utilisé des engrais naturels (fumier, lisiers …) et potentiellement tout engrais … autrement dit la quasi totalité des produits de l’agriculture (y compris bio).

  4. 4

    odea

    Il est heureusement possible de cultiver sans engrais ni lisiers, certaines entreprises le font et même à grande échelle et avec beaucoup de terre et de rendement, c’est ce que l’on appelle l’agriculture pacifique.

  5. 5

    Olivier

    Je ne suis pas à 100% d’accord avec les végan car j’estime qu’on peut utiliser les animaux sans les exploiter ni sans leur faire de mal. Le miel ou les œufs par exemples peuvent être consommés sans exploiter les animaux, ça s’appelle la symbiose et c’est le meilleur modèle qui soit.
    Pour le reste, le végétarisme et le végétalisme devraient être source de notre alimentation principale, à nous de tendre vers cet idéal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017 Buzzecolo. Tous droits réservés - A propos - Vie du site - Partenaires - Annonceurs - Devenir rédacteur - Mentions légales - Contact - Plan