Top 10 des gestes pour réduire les déchets ménagers

Un citoyen produit en moyen 590 kg de déchets par an, soit deux fois plus qu’il y a 40 ans. Et bien que deux tiers de ces déchets ménagers fassent l’objet d’un tri, un tier (environ 200 kg) finit toujours dans les déchetteries  Et comme vous vous en doutez, 200 kg de déchets ménagers multipliés par le nombre d’habitants que compte la France, représente un impact non négligeable sur l’environnement …

déchets ménagers

Réduire ses déchets ménagers dès maintenant !

Le niveau de production de déchets par un foyer peut avoir des conséquences catastrophique sur l’environnement, et par incidence sur la qualité de vie, la santé … Plutôt que de s’étendre sur la problématique, nous vous proposons plus concrètement quelques idées simples à mettre en oeuvre pour réduire votre empreinte écologique à la maison et réduire le volume de vos déchets ménagers. Car au-delà de l’Etat, des collectivités locales, des entreprises et industries … vous êtes un maillon essentiel dans ce processus et pouvez considérablement l’impacter en adoptant les bons gestes.

1 – Acheter quand on a besoin et louer pour les usages occasionnels

La location d’objets est en passe de devenir une vraie tendance de fond. Largement démocratisée grâce à internet, il maintenant possible de louer quasiment n’importe quoi en quelques clics. Pour ne citer que cet exemple, pourquoi ne pas louer une chèvre pour tondre la pelouse de votre jardin, plutôt que d’ investir dans une tondeuse à gazon onéreuse. L’idée de la location n’est pas à sous estimer. Bénéfique sur le plan écologique dans le sens où elle limite la surconsommation, cette solution est également économique dans bon nombre de cas.

2 – Eviter les produits à usage unique

Lingettes, assiettes en carton, verres en plastiques, aluminium, sacs de congélation … ces produits sont omniprésents et mis en avant par le marketing. Ne vous laissez simplement pas tenter par la simplicité et les mirages que l’on vous vend, optez simplement pour des solutions durables et économiques sur le long terme : torchons en tissu, vaisselle réutilisable, boites …

3 – Bien choisir les produits que vous consommez

En tant que consommateur, vous possédez un pouvoir certain. Si vous souhaitez adopter une démarche durable, il vous est indispensable de comprendre et choisir les produits que vous consommez. Pour vous y retrouver dans cette jungle de produits faites appel à votre bon sens, en vous orientant tout d’abord vers les fruits et légumes de saison, issus de l’agriculture biologique, ou vers des produits eco-labelisés, pouvant être recyclés ou réparés … Consommer peut être un acte militant, ne l’oubliez pas.

4 – Emballages superflus et sacs en plastiques sont à proscrire

Dans la continuité de l’achat intelligent et réfléchit, le packaging des produits que vous achetez et consommez a son importance. Bon nombre de produits sont vendus avec un excès d’emballage dont on peut facilement se passer, exemple des fruits et légumes vendus en lot dans des emballages plastiques, des petits gâteaux vendus dans une boite en carton et emballés individuellement dans du plastique, des accessoires high-tech qu’il est parfois difficile d’atteindre avec les différentes couches qui se superposent pour les protéger (dira-t-on). Pour contourner ces problématiques, optez pour les sacs réutilisables pour transporter vos courses, pour les fruits et légumes vendus en vrac, pour les marques reconnues pour leurs efforts fournis en terme d’empreinte écologique …

5 – Utilisez mieux vos produits et évitez le gaspillage

Le gaspillage … un bien vaste sujet, devenu un véritable fléau dans nos sociétés modernes. Présent dans nos foyers, le plus souvent dans nos assiettes, il peut également s’immiscer un peu à tous les niveaux. LA TV que l’on laisse en veille, le PC qui tourne toute la journée et la nuit alors que nous ne l’utilisons pas, une petit fuite d’eau dans les toilettes, le lave linge que l’on utilise à outrance … Les pistes pour lutter contre le gaspillage sont multiples et coulent de source : pas besoin de faire à manger pour quinze si l’on est deux, pas besoin d’éclairer une pièce où l’on n’est pas, également valable pour le chauffage, on optimise son utilisation du lave linge et du lave-vaisselle, on entretien et répare …

6 – Offrez leurs une seconde vie

Recycler vos vieux objets pour leur donner une seconde vie. Une démarche qui peut être artistique, sentimentale ou plus simplement pratique et économique, mais qui dans tous les cas est bénéfique pour l’environnement.

7 – Stop Pub !

Un simple autocollant à coller sur votre boite au lettre pour ne plus avoir des tonnes de publicités papiers qui s’entassent dans vos poubelles aux côtés des autres déchets ménagers. Un geste tout simple qui devrait réduire de pas loin de 15 kg par an votre poubelle.

8 – Faite votre compost maison

Épluchures de fruits et légumes, feuilles mortes ramassées sur la terrasse en automne et autres déchets organiques peuvent être valorisé en compost, plutôt que finir dans une déchetterie ou un incinérateur. Il est aujourd’hui possible de se procurer des composteurs de toutes tailles et pouvant s’installer aussi bien dans un jardin, que sur une terrasse ou dans une cuisine.

9 – Rapporter ses médicaments à la pharmacie

Rien ne doit être négligé. Vos médicaments par exemple, cela même que vous n’utilisez plus et qui s’entassent au fond d’un tiroir. Au lieu de les voir comme bien souvent finir dans la poubelle, pensez à les rapporter à votre pharmacien qui sera quoi en faire.

10 – Trier vos poubelles

Tellement évident, qu’on l’oublierait presque, le tri de vos poubelle est LA première chose à mettre en place chez vous pour réduire votre empreinte sur l’environnement et les montagnes de déchets ménagers qui s’amoncelles dans les déchetteries .

Crédit photo Flickr / YannGarPhoto.wordpress.com


Publié le 13 mars 2013 - Catégorie : Pollution - Tags : ,

Articles Similaires

Laisser un commentaire