Related Articles

One Comment
  1. 1

    jipebe29

    Personne ne nie le léger réchauffement de 0,7°C depuis 1900, qui s’est produit de manière non linéaire, et rarement en covariation avec le taux de CO2 (sauf pour la période 1980-1998). Par contre, l’effet du CO2 anthropique est mis en question par les données d’observation et de nombreuses publications dans des revues à comité de lecture.

    Le carbocentriste, quant à lui, refuse de reconnaître que, depuis 1999, la température moyenne annuelle globale est stable, comme le montrent clairement les mesures satellitaires de UAH et RSS. Il nie donc l’évidence….

    Donc, il faut à tout prix, pour sauvegarder le dogme du Réchauffement Climatique Anthropique, trouver des moyens pour contrer les climato-sceptiques avec un argumentaire préconfiguré. Notons que les climato-sceptiques ne pratiquent pas ce genre de manoeuvre plus que douteuse, car ils ne sont pas dans le dogme primaire, mais dans la critique constructive….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017 Buzzecolo. Tous droits réservés - A propos - Vie du site - Partenaires - Annonceurs - Devenir rédacteur - Mentions légales - Contact - Plan