Que faire des déchets de tonte : voici 3 solutions utiles qui vous éviterons un voyage à la déchetterie !

Chaque tonte de gazon génère une quantité considérable de déchets verts. Mais plutôt que de les voir comme un fardeau, ces résidus peuvent se transformer en ressources précieuses pour votre jardin. En tant que jardinier soucieux de l’environnement, vous pouvez adopter des méthodes écologiques pour valoriser ces déchets. Voici trois solutions pratiques et bénéfiques pour votre jardin.

brouette d'herbe tondue

Le mulching : recycler directement sur le gazon

Le mulching, ou paillage sur place, est une technique de gestion des déchets de tonte qui consiste à laisser l’herbe coupée directement sur le gazon. Cette méthode nécessite une tondeuse adaptée qui hache finement l’herbe avant de la disperser sur la pelouse. Le mulching présente de multiples avantages. Il permet de maintenir l’humidité du sol, réduit la nécessité d’arrosage et sert d’engrais naturel en libérant des nutriments lors de la décomposition de l’herbe. Cela encourage un gazon plus dense et plus vert, tout en épargnant le temps et l’effort nécessaires pour ramasser, transporter et éliminer les résidus de tonte.

Cependant, le mulching doit être effectué régulièrement pour éviter l’accumulation d’une couche trop épaisse qui pourrait étouffer le gazon. De plus, il est conseillé de passer un scarificateur sur la pelouse au moins deux fois par an pour prévenir le feutrage, une couche compacte de débris organiques qui peut inhiber la croissance saine de l’herbe.

Le compostage : transformer les tontes en or noir

Le compostage des déchets de tonte est une autre manière écologique de valoriser ces déchets. En ajoutant l’herbe coupée à votre composteur, vous enrichissez le compost en azote, un élément crucial pour la décomposition efficace des matières organiques. L’herbe est classée parmi les matériaux « verts » ou azotés, qui, mélangés aux matériaux « bruns » ou carbonés (comme les feuilles mortes et les branches broyées), facilitent une décomposition rapide et contrôlent les odeurs.

Il est important de bien gérer le mélange des matériaux dans votre composteur pour éviter la formation d’un amas compact et malodorant. Les experts recommandent d’ajouter environ une part de déchets verts pour trois parts de déchets bruns. Cette proportion équilibrée assure une aération adéquate et une décomposition thermique efficace.

Utilisation en paillis : protéger et nourrir vos cultures

Enfin, les tontes de gazon peuvent être utilisées comme paillis pour vos plantes et votre potager. Étendues autour des plantes, les tontes de gazon contribuent à maintenir l’humidité du sol, supprimer les mauvaises herbes et protéger contre les variations thermiques. L’herbe, riche en azote, favorise également la santé et la vigueur des plantes cultivées. Pour éviter les risques de pourriture ou de développement de moisissures, il est recommandé d’utiliser l’herbe en couches fines ou de la laisser sécher légèrement avant de l’appliquer autour des plantes.

Pour les cultures nécessitant un paillis plus durable, comme les arbres fruitiers ou les cultures de légumes de longue saison, il peut être judicieux de mélanger les tontes avec d’autres matériaux de paillage plus structurés, tels que la paille ou le bois raméal fragmenté (BRF), pour améliorer la structure du sol sur le long terme.

Les déchets de tonte de votre jardin ne sont pas forcément des déchets à éliminer. Ces méthodes simples mais efficaces permettent de recycler les déchets de tonte de manière écologique tout en enrichissant votre sol, illustrant ainsi l’adage selon lequel rien ne se perd, tout se transforme.

5/5 - (1 vote)