Al Gore revient…avec un nouveau message !

Al Gore avait déjà tiré vigoureusement et avec succès la sonnette d’alarme sur le réchauffement climatique en 2006 avec son documentaire évènement « Une vérité qui dérange ».

Dans le cadre de son engagement à travers « The Climate Reality Project » l’ancien vice-président démocrate américain, candidat malheureux à la Maison Blanche en 2000 et lauréat du prix Nobel de la paix en 2007, lance ce 14 septembre une nouvelle campagne planétaire sur le web intitulée «24 heures de vérité» pour inciter le monde entier à concentrer son attention sur le changement climatique.

Cette nouvelle campagne en ligne de 24 heures sera diffusée à partir de 19 heures (locales) depuis 24 endroits différents du monde, dans 24 fuseaux horaires différents et dans 13 langues par 24 présentateurs, avec un message fort pour révéler toute la vérité, l’étendue et l’impact de la crise climatique et susciter l’implication de chacun.

Souhaitons-lui le même succès qu’en 2006 !

++ climaterealityproject.org


Publié le 14 septembre 2011 - Catégorie : Climat, Société - Tags :

Articles Similaires

3 commentaires

  1. jipebe29 dit :

    Peu importe ce que dit Al Gore, qui est le plus grand menteur en matière de perspectives climatiques (ou l’un des plus grands, avec notamment JP Van Ypersele et R. Pachauri…). Mais il faut bien qu’il défende son fort lucratif business de consultant en climatologie … Alors, la morale, l’éthique, l’objectivité, peu lui importe…Et puis, semer la terreur en présentant des cataclysmes terrifiants, et culpabiliser les affreux qui ne croient pas au dogme du Réchauffement Climatique Anthropique, cela lui convient fort bien et lui permet de continuer son business fort lucratif. Au fait, de quel réchauffement s’agit-il? Du terrible réchauffement de +0,7°C depuis 1850, avec stabilisation depuis 12 ans?

    RépondreRépondre
  2. chria dit :

    Et jipebe29, salut, toujours payé à écrire la propagande libérale versus propagande écolo.
    Génial, continue, on t’adore, tu nous fais rire, à chacun son business non ?

    RépondreRépondre
  3. jipebe29 dit :

    @chria: Bonjour cher ami!…. Hélas, je ne suis pas payé par les affreux pétroliers…. Ma prose n’a rien à voir avec le libéralisme, mais l’éthique, le bon sens, et le refus des mensonges dont Al Gore est un spécialiste.
    Kenavo

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire