Les vertus méconnues de la salade verte

La salade, un aliment qui semble si banal recèle pourtant une multitude de bienfaits pour notre organisme. Facile à préparer, légère et rafraîchissante, elle a su se faire une place de choix dans notre alimentation. Mais connaissez-vous vraiment toutes ses vertus ?

bol de salade

Quand la salade devient votre alliée santé

Riche en eau à 95%, la salade n’affiche que 15Kcal/100g sur la balance calorique, ce qui en fait un partenaire minceur idéal. Mais ne vous y trompez pas, sa légèreté n’occulte pas sa richesse nutritionnelle. En effet, la salade est gorgée de fibres, ces alliées de votre transit intestinal, qui détoxifient votre organisme tout en vous procurant rapidement une sensation de satiété. Une aubaine pour éviter les grignotages entre les repas.

Mais la salade ne se limite pas à son apport en fibres. Elle est également une source importante de vitamines et minéraux, indispensables au bon fonctionnement de notre corps. On y trouve notamment de la vitamine B9 ou acide folique, bénéfique pour le système nerveux, de la vitamine C, mais aussi du calcium et du fer.

Elle contient également des caroténoïdes, des antioxydants bénéfiques pour la santé oculaire, ainsi que des composés phénoliques aux propriétés anticancérigènes. Un cocktail de bienfaits pour notre santé.

Quelle variété consommer en fonction de la saison ?

Il existe de nombreuses variétés de salades, chacune avec ses propres caractéristiques et bénéfices nutritionnels. Pour profiter au maximum de leurs bienfaits, il est préférable de les consommer en fonction de la saison. Les chicorées, comme la scarole ou la frisée, apportent leur croquant et leur amertume de l’automne à la fin de l’hiver. Les laitues, douces et tendres comme la sucrine ou la romaine, sont plus adaptées à la période de mai à novembre. Les petites salades, telles que la mâche ou la roquette, apportent leur touche de piquant d’octobre à avril.

Voici ci dessous les mois de récolte des principales variétés de salades :

MoisRécolte des salades
Janviermâche, cresson
Févriermâche, cresson, laitue d’hiver
Marsmâche, laitue d’hiver, cresson
Avrillaitue, roquette, cresson, pissenlits…
Mailaitue, cresson, roquette…
Juinlaitue, roquette…
Juilletchicorée frisée, scarole, chicorée pain de sucre, cresson, laitue, roquette…
Aoûtchicorée frisée, scarole, cresson, laitue, roquette…
Septembrechicorée frisée, scarole, chicorée pain de sucre, cresson, laitue, mâche, moutarde, roquette…
Octobrechicorée frisée, scarole, chicorée pain de sucre, cresson, laitue, mâche, moutarde, roquette…
Novembrechicorée pain de sucre, cresson, laitue, mâche
Décembremâche

En variant les variétés de salade tout au long de l’année, non seulement vous enrichissez vos repas de nouvelles saveurs, mais vous diversifiez également vos apports nutritionnels. De plus, consommer des produits de saison contribue à la préservation de notre environnement en limitant le recours à des cultures hors sol et le transport de marchandises sur de longues distances.

Chaque variété de salade à ses vertus

Toutes les salades ne se valent pas sur le plan nutritionnel. Par exemple, l’iceberg est certes très rafraîchissante, mais c’est la moins intéressante nutritionnellement parlant. Au contraire, la frisée rouge ou verte est riche en antioxydants, la romaine est riche en calcium et la mâche est riche en vitamine C. Il est donc recommandé de varier les variétés de salades pour profiter de leurs différents bienfaits.

Et si vous pensiez que toutes les salades étaient bonnes pour votre transit, détrompez-vous ! Certaines, riches en Fodmaps comme le pissenlit, peuvent s’avérer irritantes pour les intestins sensibles. Il est donc important de bien connaître ses tolérances alimentaires avant de se lancer dans une consommation intensive de certaines salades.

La salade, mode d’emploi pour une consommation optimale

Pour bien consommer sa salade, quelques conseils sont à suivre. Tout d’abord, choisissez des feuilles bien fermes et colorées, signe de fraîcheur et de qualité. C’est également le gage de la présence de pigments antioxydants.

Ensuite, avant de la déguster, il est indispensable de bien la laver pour éliminer les traces de germes et de pesticides. Un passage sous l’eau fraîche pendant quelques minutes suffit généralement, mais on peut également ajouter un peu de vinaigre blanc pour un lavage plus efficace. Idem pour les salades en sachet. Même si ces dernières sont vendues comme déjà lavée, il est préférable de les faire tremper pour éliminer toute trace de produits chimiques.

Pour l’assaisonnement, privilégiez une huile de qualité, comme l’huile de colza ou l’huile d’olive. Mais attention à ne pas en abuser. Il est également préférable de consommer la salade en entrée pour abaisser la charge glycémique du repas suivant et profiter de son effet rassasiant dû à sa richesse en fibres.

Enfin, pour conserver les restes de salade, il suffit de la mettre au frais dans un saladier recouvert d’un film alimentaire.

En conclusion, la salade est bien plus qu’un simple accompagnement de vos repas. Elle est une source inestimable de nutriments et un atout santé qui mérite toute notre attention. En la consommant judicieusement, vous pouvez bénéficier de tous ses bienfaits tout en vous régalant. Alors n’hésitez plus, faites de la place à la salade dans votre assiette !

5/5 - (1 vote)