Pas de pitié pour le thon rouge !

par jcn

Après 10 jours de réunion à Paris les travaux des 48 membres de la commission internationale ICCAT s’achèvent par un compromis à minima : « un quota de pêche de 12.900 tonnes pour le thon rouge en 2011 contre 13.500 tonnes en vigueur actuellement ». L’accord prévoit également une légère redistribution des quotas entre les pays pêcheurs.

Une fois de plus les egos nationaux et autres politiques économiques de courts termes l’emportent !

Tous perdants !

La France qui défendait la thèse du maintien des quotas par la voix de son ministre de la Pêche est pénalisée pour dépassement de quota en 2007. En 2011 elle devra déduire 1.500 tonnes de son quota national, ce qui laissera aux pêcheurs français 1.000 tonnes à se partager, soit la moitié de l’an dernier !

Ce nouveau compromis à minima permettra t-il au  thon rouge d’échapper à terme à l’extinction dans certaines mers du globe ?

On peut en douter selon certaines ONG écologistes et certains Etats qui avaient plaidé depuis le début pour une réduction du quota à 6.000 tonnes en 2011.

«Une fois de plus, on a refusé au thon rouge la protection dont il avait désespérément besoin», a déploré Sue Liebermann, responsable de la politique des pêche de l’ONG américaine PEW.

Crédit photo Flickr / Paul Keller

Noter cet article

Laisser un commentaire