Top 10 des pays les plus écologiques

Les universités américaines de Yale et de Columbia publient, tous les deux ans, un rapport permettant de comparer les Indices de Performances Environnementales (IPE) de plus de 132 pays. Une étude qui permet à posteriori d’évaluer, comparer et améliorer les différentes politiques environnementales des pays inclus dans l’analyse.

top 10 des pays IPE

Décerné pour la première fois en janvier 2006 à la Nouvelle Zélande, l’Indice de Performance Environnementale est calculé en se basant sur 16 critéres :

Accès à l’eau potable, assainissement, mortalité infantile, pollution intérieure, particules dans l’air urbain, ozone dans l’air, nitrates dans l’eau, consommation d’eau, protection des régions sauvages, protection des écorégions, exploitation forestières, surpêche, subventions agricoles, efficacité énergétique, énergies renouvelables, émissions de CO2.

L’indice, établit sur une base de 100, favorise les pays les plus industrialisés en raison des critères évoqués ci-dessus. Mais tout cela n’empêche pas de pouvoir observer quelques surprises dans le classement des pays considérés comme les plus écolos en 2012.

Top 10 des pays écolos : un podium 100% européen

La Suisse (77 points), la Lettonie (70 points) et la Norvége (69,92 points) occupent le podium de ce top 10 des pays les plus écologiques.

  • 1 – Suisse (76.69)
  • 2 – Lettonie (70.37)
  • 3 - Norvège (69.92)
  • 4 – Luxembourg (69.2)
  • 5 – Costa Rica (69.03)
  • 6 – France (69)
  • 7 - Autriche (68.92)
  • 8 - Italie (68.9)
  • 9 - Royaume-Unis (68.82)
  • 10 – Suède (68.8)

Les citoyens suisses, bons élèves du recyclage, sont en pôle position. Leur pays offre une bonne qualité de l’air, de l’eau et affiche une bonne santé environnementale globale. En seconde position, on est surpris de voir la Lettonie, ce petit pays Balte de 2 millions d’habitants qui s’avère performant sur la quasi-totalité des critères de l’étude. Et pour finir la Norvège, qui s’est fixé pour objectif le « Zéro émission » d’ici à 2020, vient compléter ce trio de tête.

Au pied du podium se trouve le Luxembourg, où l’écologie est maintenant intégrée au coeur de la vie politique du pays. Ensuite vient le Costa Rica, pays d’Amérique centrale, qui se démarque par son exceptionnelle biodiversité, préservée en raison d’une exploitation raisonnée des ressources naturelles et le développement de l’écotourisme en place du tourisme de masse.

Cocorrico en milieu de classement, la France occupe la sixième place. Le Grenelle Environnement joue pour beaucoup et permet à l’hexagone de progresser de trois places par rapport à la précédente édition.

L’Autriche est récompensée par une huitième place en raison de ses efforts dans le développement des énergies renouvelables, qui représente aujourd’hui 30% de sa consommation totale. Et de la même manière, l’Italie arrive en neuvième position en raison des politiques menées pour diminuer l’empreinte carbone du secteur des transports.

Le classement se conclut avec le Royaume-Unis qui a mis en place des mesures pour favoriser une agriculture plus respectueuse de l’environnement; et la Suède championne du monde de recyclage.

++ epi.yale.edu


Publié le 13 février 2013 - Catégorie : Société - Tags : , ,

Articles Similaires

7 commentaires

  1. Naturell dit :

    On a quand même énormément de doute à voir la France à la 6e place (devant la Suède !), quand on observe l’étendue de tous nos champs agricoles pesticidés jusqu’à l’os, l’air (impur) des grandes villes etc. etc. La pollution est partout (à moins d’être aveugle et sans odorat)… Plus difficile encore à croire lorsque l’on voie les 16 critères… On est très loin de les appliquer en France. Rien que l’eau potable… même les pâtes il vaut mieux les cuire avec de l’eau en bouteille. L’air intérieur, la malbouffe, les algues vertes, les bâtiments, l’énergie, etc. etc. Non mais on pourrait en rire si on n’avait pas envie d’en pleurer. Ce « Top 10″ est juste invraisemblable.

    RépondreRépondre
  2. Je reste très septique en constatant la France en 6ème place. Comme le dit Naturell il y a une importante utilisation de pesticides plutôt inquiétante, mais aussi la France a 19 centrales nucléaires et 58 réacteurs nucléaires. Le réchauffement des rivières à cause des centrales est dramatique. La pollution de l’air a atteins les seuils tolérés, elle les a même dépassés en Rhône Alpes. Nous avons 42000 morts en raison de la pollution de l’air, dont la principale cause sont les voitures et les usines. Les usines ont une consommation d’eau et d’électricité particulièrement abusive. Les plages sont couvertes d’algues. Les maladies dites de civilisation dues à l’alimentation industrielle ont décuplées. ETC
    Ce « Top 10″ est complètement aberrant, je suis désolé.

    RépondreRépondre
  3. Une Expatriée dit :

    L’Allemagne est absente du classement, c’est très surprenant !

    RépondreRépondre
  4. delewiel dit :

    et pas d’Allemagne O_o?

    RépondreRépondre
  5. Besson dit :

    Je confirme les précédents commentaires, la France même si elle tente de faire des efforts cela tient plus des effets d’annonce voir même du marketing voir de la démagogie politique que de la réalité du terrain. Les pesticides dont nous somme le premier consommateur au monde au M² cultivé avec le désastre produit par les poisons fabriqués par Monsanto.
    L’arrêt du conseil d’état pris fin juillet et qui autorise la culture du maïs transgénique n’est que la triste illustration de l’asservissement de nos pseudo élites politiques au plus grand bénéfice des multinationales qui tuent nos populations.

    RépondreRépondre
  6. Classement peu intéressant auquel il faut préférer celui établi par le Global Footprint Network (www.footprintnetwork.org/fr/) et dans lequel par exemple la Suisse (qui est 1ère ici) est alors en 9ème position parmi les plus mauvais élèves !!! Quant à la France elle est 33ème et ceci sur plus de 150 nations classées… (www.fichier-pdf.fr/2013/10/18/empreinte-moins-biocapacite/)

    RépondreRépondre
  7. Lou dit :

    ou est la Finlande et l’Allemagne????

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire